pub4

 

SONDAGE  D'OPINION SUR  LA SITUATION DE KIDAL.

La population qui  applaudissait  la force Serval, n'est plus, aujourd'hui, sur la même longueur d'onde que cette force : 72% de la population pensent que la France aide surtout le MNLA.

La quasi totalité de la population (plus de 90%), ne veut pas de la démission du premier ministre Moussa Mara.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces deux dernières semaines peuvent être qualifiées comme une autre phase de la crise malienne: la visite du  premier ministre  à Kidal a occasionné le déclanchement de la guerre entre les groupes armés et l'armée malienne. Les militaires dans l'opération de sécurisation des personnes et des biens à Kidal ont été contraints de se retirer de Kidal. La ville de Kidal est maintenant purement et simplement dans la main des groupes armés. Cette situation est diversement appréciée au sein des politiciens et de la population  malienne: tant disque que certains félicitent le premier ministre et son gouvernement, d'autres demandent la démission du chef du gouvernement. Pour notre part, nous avons effectué un sondage d'opinion auprès de la population afin d'avoir leurs avis sur différentes questions concernant la situation de Kidal.

Le sondage d'opinion en question s'est déroulé les 26; 27 et 28 mai sur un échantillon de 1360 individus répartis entre les quartiers de Bamako. Une des particularités de ce sondage est le fait d'avoir associé des journalistes lors de la phase terrain. Ceci a permis aux journalistes d'apprécier notre manière de travailler et d'être témoins oculaires de la réalisation du sondage.

Au total, cinq questions ont été traitées. Ces questions peuvent se résumer comme suit:

  • Vu ce qui est arrivé sur Kidal, le premier ministre doit-il démissionner ou non?
  • En prenant en compte ce qui est arrivé à Kidal, quelle  appréciation faites vous du travail du premier ministre Moussa Mara depuis sa nomination?
  • En observant les récents développements de la crise, selon vous , la France est t-elle neutre, aide le Mali ou bien aide le MNLA?
  • Quel est votre niveau de satisfaction sur le travail de la force Serval?
  • Quel est votre niveau de satisfaction sur le travail de la MINUSMA?

Le premier ministre Moussa Mara doit t-il démissionner?  Il ressort des résultats de notre étude que plus de 90% de la population veulent que le Premier Ministre reste à sa place; 8.4% pensent qu'il doit démissionner et 0.7% n'ont pu donner de réponses à cette question. On conclut donc que la quasi totalité de la population veut que le premier reste à sa place. Sur cette question, l'opinion des hommes est la même que celle des femmes: dans chacune les deux catégories (homme, femme), plus de 90% veulent que le premier reste à sa place. De même pour le niveau de formation, on note que quelque soit le niveau de formation, au moins 88% de la catégorie ne veulent pas de la démission du premier ministre.

En prenant en compte ce qui est arrivé à Kidal, êtes-vous satisfaits ou non du travail du premier ministre Moussa Mara depuis sa nomination? Sur cette question, on note que 90.4% de la population sont satisfaits du travail du premier ministre depuis sa nomination alors que xx% se disent non satisfaits de son travail (xx% n'ont pu donner de réponse à cette question). De manière générale, la population est donc satisfaite du  travail de premier ministre depuis sa nomination. En observant les variables (Homme, Femme) et le niveau de formation, on s'aperçoit que quelque soit la catégorie choisie,  au moins xx% sont satisfaits du travail du premier ministre depuis sa nomination.

En observant les récents développements de la crise, selon vous , la France est t-elle neutre, aide t-elle le Mali ou bien aide t-elle le MNLA? Pour  cette question le avis sont partagés avec une tendance générale qui se confirme. On trouve que: 13.7% de la population pensent que la France est neutre; 9.6% pensent que la France aide le Mali alors jusqu'à  72.6% pensent que ce pays aide le MNLA. Cette tendance est confirmée par niveau de formation et par sexe. Quelque soit la catégorie choisie, au moins 70% de la population pensent que la France aide le MNLA alors que moins de xx% pensent qu'elle aide le Mali. Concernant la satisfaction de la population sur le travail de la force Serval, il ressort de nos résultats que 83% de la population ne sont plus satisfaits du travail de la force serval, seulement 15% en sont satisfaits. La population qui  applaudissait  la force serval, n'est plus sur la même longueur d'onde que cette force aujourd'hui. Concernant la Munisma 69% ne sont pas satisfaits de son travail contre 16% qui en sont satisfaits. De manière générale, on conclut que la population n'est plus satisfaite du travail des forces étrangères.

 

Guindo Sidiki,

Ingénieur Statisticien Economiste.

Directeur de l'institut de Sondage GISSE.

guindosidiki@yahoo.fr

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau